Lucia SANTUCCI

Lucia SANTUCCI

BIOGRAPHIE

Lucia Santucci née en Corse en 1938  Milieu d’origine : cette civilisation agro-pastorale  qui a  longtemps nourri son imaginaire . Elle quitte les montagnes de l’île pour le continent français  de 1947 à 1964 , enseigne d’abord  à Paris  rejoint définitivement la Corse en1964 où se déroulera  la suite de sa carrière d’enseignante . Depuis les  banlieues parisiennes en passant par le milieu rural elle gravira tous  les échelons du monde de l’éducation  : institutrice, conseiller pédagogique  pour finir inspecteur de l’Education Nationale.
Parallèlement à sa vie professionnelle elle participera dès les années 70 à des associations et revues qui lui permettront  de trouver le chemin de la poésie .
Son intérêt  pour la littérature jeunesse  lui donne l’occasion d’organiser pendant  plus de quinze ans une  Journée du livre    auprès des collégiens et  de participer au Festival de la BD à Bastia . 

Son entrée en poésie commence par l’ illustration  des textes du poète libanais Georges Schehadé.

Première rencontre à Paris de l’association «Expression Latine » fondée  par Mioara Creméné  porte- parole à Radio- free des roumains en exil , exposition  commune de poésie murale  
( galerie Cujas à Paris) de poètes de langues romanes .

Rencontre fondatrice de l’équipe de la revue Rigiru où   ses premiers textes  sont accompagnés   d’illustrations à l’encre de Chine.  Entre au comité de rédaction  en 1978 Premières traduction de Frederico Garcia Lorca  en qui elle va reconnaître un maître.
Participe à de nombreux ouvrages collectifs avant de publier seule. Est impliquée en 2010 dans la création collective  de » l’ Operata Culturale »  association dont le but est de promouvoir la littérature régionale en Corse et hors de Corse, en particulier autour de la Méditerranée 

Ses textes sont très souvent cités comme « des valeurs sûres » de la poésie contemporaine   en langue corse. Pour elle la langue est un miroir culturel. Issue  d’une famille de femmes poètes   elle s’appuie sur la tradition, un engagement  ,  pour elle,  de  perpétuer une manière de dire un monde par la grâce d’une langue qui permet  une expression poétique  enracinée  dans une culture où le visible et l’invisible se côtoient, se répondent et se tressent à l’infini. Mais elle  s’oppose aussi à la tradition,  pour se défaire de toutes les lourdeurs  attachées à la forme  et aux clichés « identitaires »  en se déliant de toutes les entraves  qui empêchent la difficile élaboration d’une parole libre.
L’inspiration poétique lui vient  d’un mariage , celui de la terre  et de l’être humain .
Sa conception de la poésie  n’a pas varié  ,  au sens où il s’agit toujours  d’une  recherche, mais cette recherche est  transformation intérieure lente et progressive par l’écriture , elle précise  que le texte  est un tissu au sens étymologique du terme :
«  si la trame est toujours la même, c’est celle de l’être permanent, la chaîne, elle ,  évolue, c’est celle de l’être impermanent. »
Chez cet auteur  les ruptures sont celle de l’être impermanent qui explore à chaque recueil des pistes nouvelles Ce sont ces ruptures  qui fondent de nouvelles orientations et lui  posent de nouvelles questions . A la question  :
-pourquoi continuer à écrire ?
elle répond : » pour tenter de vivre en humain un peu plus chaque jour » .
La poésie   de Lucia Santucci  reflète toutes les mutations de la figure féminine corse ,elle  suggère plus qu’elle  n’avoue, elle  laisse entre le dit  et le silence la place  à la parole à naître chez  lecteur.
De cette poésie plurielle de l’être  se  dégage un parfum oriental proche du Romancero Mauresque  et du Jardin des jasmins.

 

BIBLIOGRAPHIE

  • Sogni di Dissegni (Rêves  de dessins) Ed  A Cunfraternita
  • Vita è Stagione  (Vie et saisons)  Ed Scola Corsa 
  • Mon premier dictionnaire de corse-avec  Lucie Memmi Ed Gissero
  • Santacroce ( Alphabet) Ed Albiana- Illustrations  Pierrik Juin
  • Vita  (Vie ) Ed A Cunfraternita Illustrations Dany Lipscyc
  • Sittembrinu  (Septembre) Ed  Fior’di Carta – photos MC Cervoni
  • Dix par être (en français) Ed Fior’ di Carta- Illustrations   Sylvie Saladini
  • Spechji  editions Fior’ di Carta-illustrations Dominique Casaux

Œuvres collectives

  • Parulle di Donne – Centre culturel université de Corte- E Bonerandi- Jacques Thiers- 1993
  • D’oghje sì, d’odiu nò - Ed Albiana - 1995
  • Antologia  della poesia corsa d’oggi- Emilio Coco F.M Durazzo-Edizione dell’Orso - 2005
  • Onze poètes  corses contemporains – FM Durazzo- Ed Phi  2005
  • Cinque poeti corsi   - Emilio Coco- I quaderni della Valle(Italien) 2006
  • Poésie corse et langue roumaine -  Maria Aldea – Ed Argonaut 2009
  • Pierres anonymes – Operata culturale 2010 Ed fior’ di Carta
  • A Cerca – Operata Culturale 2013- Ed Fior’ di Carta


Medias

Journal micro-régional  Capi Corsu –Illustrations 
Revue Rigiru  à partir de1978 jusqu’aux années 90
Site de poésie  Terre de femmes  d’ Angèle Paoli
 Revue  Nu(e)  n° 44- Béatrice Bonhomme - Hervé Bosio n° 44 
Site de poésie Invistita –Norbert Paganelli
Site Recours au poème
CD « Sittembrinu »  avec l’association ARTE LURI
Poèmes mis en musique par Sylvie Biaggioni -2015Corse matin du 18/11/2015
Chansons pour le groupe « I Cunfratelli »


Articles

Mémoire portant sur « Rôle et place de l’illustration dans la littérature jeunesse »
Nombreux articles dans le quotidien régional Corse-matin

Interviews

Radio suisse 1 – Sonia Zoran –Emission  Comme un soleil  2005
Radio Corse Frequenza Mora 2009
RCFM 2013
Site  de rencontre poétique Invistita de Norbert Paganelli 2010

Organisation d’Evènements

Forum du livre -CDDP
Bateau livre
    
 

ALBUM PHOTO - Evènements

Corscia  6 août 2017 : Accueil par la municipalité autour de mes ouvrages - Conférence, chants, signature.  

Lucia 1Lucia 2Lucia 3

Projet Fabienne Marcangelli  "Rencontre en Corse de Chet Baker et Jobim" :j'ai aprticipé à ce projet par des traductions du compositeur Brésilien. Un spectacle est prévu pour 2018 à Bastia à L'Albore

Lucia projet marcangeli 2018

Journée de L'ADECEC  à Cervione autour de  A mossa di u 70.(2017)

 Lucia cervione

ALB'ORU présentation de Museu seza locu (Printemps 2017)

Lucia alb oru 2Lucia alb oru

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 21/11/2017