Baccala per Corsica - Jean-Claude LOUEILH

Baccala per Corsica, analyse critique, 70 p. 7 € (2008)

Couv. Baccala per Corsica.jpg

Enfin Marboeuf vint : la Corse dans la France, l’Histoire enfin...

La Corse conquise, en même temps qu’authentiquement nationale, est désormais enlevée par l’Histoire. L’histoire que la Corse n’arrivait pas à faire elle-même, d’elle-même, toute seule, comme une grande, l’Histoire de France la lui fait. Et pas comme un enfant dans le dos : pour  nos accoucheurs, l’Histoire de France, la Révolution aidant, réalise et achève ce qui n’était que voeux pieux des piétinements corses. Décidément, la France et l’Histoire sont de bonnes marâtres, bonnes mères, les voies de la Providence, décidément... ! »

Une lecture critique décapante du livre d’Ange Rovère et Antoine Casanova, « Peuple corse, révolutions et nation française », par le philosophe Jean-Claude Loueilh.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau