Fra Felice - Guidu BENIGNI

Fra Felice, Roman bilingue Corse/Français, 112 p. 13 € (2017)

Couv fra felice

Fra Felice

Dans l'intimité d'un Géant de l'Histoire « Militaire de carrière retraité et cavalier émérite » - deux traits de son CV pointés avec pertinence par Jacques Fusina - Guidu Benigni est un écrivain attachant. Il s'est affirmé, depuis Amadeu u Turcu (Prix du Livre corse 2002), comme roman-cier et poète in lingua nustrale. Son dernier roman, Fra Felice, à la gloire du « héros des deux mondes », est une belle surprise. Seul, jusqu'ici, en Corse, Gian Paolo Borghetti avait rendu un hommage de qualité à Garibaldi dans son poème « Garibaldi, un episodio della guerra per l'indipendenza italiana » Rappelant en quelle considération Michelet tenait ce géant du Risor-gimento (« Je vois un héros en Europe, un seul, je n'en connais pas deux »), Benigni exprime une égale fascination. Toutefois, Fra Felice n'est pas une hagiographie camouflée en un roman historique où l'auteur prendrait des libertés avec la vérité des faits pour le plaisir de faire à Clio de beaux enfants. Benigni tisse, en fait, de toutes les fibres de sa riche sensibilité, une toile où se nouent deux aventures, la Geste de l'homme à la chemise rouge, et, née de l'imaginaire de l'Auteur, l'aventure du narrateur. Il y a bien deux héros dans ce « roman de poésie et de vérité » : Garibaldi et Felice qui, à la suite de son père, Marcu Maria, accueilli dans la famille de Domenico Garibaldi (le père de Giuseppe), devient partie prenante d'une saga dont il vivra les heures de gloire et de deuil (...) Marie-Jean Vinciguerra

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau